Bricoleur ou apprenti bricoleur, sachez que ce métier présente des dangers, même si certaines réparations semblent anodines. Les équipements de protection obligatoires varient selon le pays, toutefois, la législation peut imposer le port d’équipements individuels pour certaines activités, notamment au travail. Voilà pourquoi, on a rédigé cette liste non exhaustive afin de vous informer sur le strict minimum d’équipements pour votre sécurité.

illustration chantier avec travailleurs btp

Casque de chantier

Le casque est le plus capital en termes de sécurité. Son port est une mesure de sécurité qui s’applique à toute personne présente sur un chantier. Il ne faut jamais oublier que pour tout travail de réparation ou de construction, sur terrain ou domestique, les risques d’accidents ne sont jamais loin. Par exemple, un clou, un fragment de brique ou un marteau qui pourrait atterrir sur votre tête. Se munir d’une protection sur la tête est le geste à faire pour éviter tout dommage, notamment les blessures graves. Vous pouvez consulter sur https://www.oxwork.com/equipement-de-protection-individuel/protections-de-la-tete/casques-de-chantier.html le casque adapté à votre métier ou à vos projets de rénovation.

Lunette ou visière

Les yeux sont très vulnérables surtout quand on manipule des objets perçants ou des produits volatiles. Et sur un chantier ou dans une maison en cours de rénovation, ces choses ne manquent pas. Poussières, débris de bois, éclaboussures de peintures semblent minimes, mais une fois en contact avec l’œil, peuvent causer des lésions conséquentes. Pour la bonne sécurité de vos prunelles, le port de lunettes de protection est la solution idéale. Plusieurs modèles sont disponibles dans les enseignes spécialisées. On trouve même des casques qui sont déjà munies de visières de protection, consacrés au travail de soudure. Votre choix devra néanmoins, correspondre à votre métier ou aux travaux que vous voulez entreprendre.

Gants de protection à usage multiple

Les gants sont catégorisés en fonction de leur utilité, résistance, efficacité et de leur type de protection. Pour les travaux de bricolage, des gants à usage multiple conviennent parfaitement. Ils sont conçus pour résister à certaines coupures, entailles ou brulures causées par les outils habituels d’un bricoleur. Ces types de gants sont composés de matières très résistantes, comme le polyuréthanne qui résiste à l’abrasion et aux déchirures. Il y a aussi ceux qui sont fabriqués avec du cuir, ou encore fait avec du kevlar, une matière qui résiste aux entailles et à la chaleur. Le port de gants de protection réduit considérablement les blessures à la main, sans pour autant nuire à la dextérité de l’ouvrier.

Les chaussures de sécurité

On a parfois tendance à oublier de se protéger les pieds lors de travaux de construction ou de rénovation. On sait pourtant que dans l’exercice du métier de bricolage, une chute d’appareil ou d’outil peut survenir à tout moment. Ces petites chutes à l’air anodines peuvent en effet occasionner des blessures au pied. Même si certaines ne causent que des hématomes ou des ecchymoses, d’autres peuvent engendrer des lésions plus graves comme la perforation du pied.

L’excuse des chaussures de sécurité inconfortables ne tient plus aujourd’hui. Elles sont catégorisées de sorte à ce que toute personne exerçant des travaux nécessitant ces chaussures ait son modèle adéquat. Déjà, il y a celles qui sont conçues expressément pour les femmes, c’est-à-dire avec un design plus féminin, légères et confortables. Sans oublier ses caractéristiques en tant que chaussures de sécurité dont semelle anti-perforation ou antidérapante etc. Et bien sûr, celles conçues pour les hommes et en fonction de leurs activités respectives. La norme EN 345 S1 est imposée pour les chaussures destinées aux ouvriers des chantiers car elles répondent aux exigences fondamentales des métiers de construction de petites ou de grandes envergures.